Menu

Les trois pôles du sanctuaire

Le sanctuaire a 3 pôles :

  1. Un pôle spirituel et monastique, avec les clarisses, la prière et l’adoration
  2. Un pôle d’accueil et auberge, pèlerinages, auberge et salle polyvalente
  3. Un pôle « béguinage contemporain », habitat semi-groupé

En fait, cela repose sur les fondamentaux du lieu à l’époque de sainte Julienne :

  1. Cornillon est le lieu de la révélation de la fête du Corps et du Sang du Christ à Sainte Julienne. Les soeurs clarisses ont une intense vie contemplative et elles fabriquent 1.5 millions d’hosties monastiques par an.
  2. A l’origine, le lieu rassembla des lépreux et devint le premier hopîtal de Liège, avec un accueil des pauvres,
  3. L’hospice de Cornillon illustrait déjà la complémentarité des états de vie : des religieux et des laïcs, des soignés et des soignants, chacun dans leur espace de vie.

Ce projet a pour ambition de contribuer au renouveau de la porte orientale de la ville, au pied du quartier de la Chartreuse, en Amercoeur. La chapelle médiévale de 1185 où pria sainte Julienne reste un grand poumon spirituel au cœur de la ville.

1        Pôle spirituel et monastique

La pierre angulaire du projet est la fondation du monastère des Clarisses de Hannut-Bujumbura, qui animent la vie spirituelle de Cornillon, fabriquent les célèbres hosties, et développent également le petit élevage et la culture. Elles recoivent les traditionnels œufs offerts à sainte Claire.

L’eucharistie est célébrée chaque jour dans la chapelle et les soeurs y prient les offices tout au long de la journée. Des groupes de prière ou d’adoration animent des temps à la chapelle. Il est possible de vivre des retraites sur le site. Enfin, venez déposer une bougie sous la statue de Sainte Julienne. Confiez vos intentions à son intercession.

2        Pôle d’accueil et auberge

Ce pôle développe l’accueil et l’animation du sanctuaire de sainte Julienne. Le sanctuaire accueille des groupes ou des visites individuelles. Le lieu du Mont-Cornillon est très connu pour les révélations du Christ à Sainte Julienne de la fête du saint Sacrement. Nous accueillons des groupes d’enfants, de communiants, de retraitants, aussi en anglais.

L’auberge du pélerin saint François compte 4 chambres pour une capacité de 10 lits. Cela fait le bonheur des pèlerins, randonneurs du chemin de saint Jacques de Compostelle ou de la Via Mosana, les amis de passage ou les retraitants. Une attention particulière est accordée aux visites d’enfants qui se préparent par exemple à leur première communionaux.

Un espace didactique et des guides sont disponibles pour vous faire découvrir l’histoire de Sainte Julienne et de la Fête-Dieu dans le monde.

3        Pôle du « béguinage contemporain »

Ce béguinage contemporain permet de vivre dans un lieu de sérénité, sécurisé, vert et animé par les valeurs de l’Evangile. Il est composé de deux maisons familiales et de cinq appartements situés sur le flanc du Mont-Cornillon. Lumineux et entièrement rénovés, ils ont 1 ou 2 chambres. Les locataires sont laïcs ou religieux, adhérents à la charte de vie et à l’esprit du béguinage contemporain, avec une grande autonomie et un temps de rencontre périodique.

Situé au pied du poumon vert du parc de la Chartreuse, cet forme d’habitat évoque l’origine liégeoise des béguinages, attestés dès 1173 et initiés par le prêtre liégeois Lambert le Bègue.

Charte de vie du béguinage

Appartements et maisons

Histoire des béguinages à Liège