La Fête-Dieu en bref

Qu’est-ce que la Fête-Dieu ?

La Fête-Dieu, appelée aussi Fête du Saint-Sacrement, Corpus Domini ou Corpus Christi, est une fête religieuse catholique et anglicane, célébrée le jeudi qui suit la Trinité, c’est-à-dire soixante jours après Pâques. Actuellement, le nom officiel de la fête, dans l’Église catholique, est « Solennité du corps et du sang du Christ ». Cette fête commémore la présence réelle de Jésus-Christ dans le sacrement de l’Eucharistie, c’est-à-dire sous les espèces (apparences sensibles) du pain et du vin consacrés au cours du sacrifice eucharistique (Messe) pour se souvenir que Jésus a voulu demeurer vivant parmi nous, tous les jours et jusqu’à la fin des temps.

« Jésus leur dit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. » Évangile selon saint Jean 6, 35


Légende : Mgr Jean-Pierre Delville durant la Fête-Dieu 2021 à la basilique saint-Martin de Liège

Quelle est son origine ?

Cette fête est née au diocèse de Liège en 1246, sous l’impulsion de sainte Julienne de Cornillon et la bienheureuse Ève de Saint-Martin. Julienne eut des visions d’une lune étincelante à laquelle il manquait un morceau. Le Christ lui révéla, raconte son biographe, que la lune figurait l’Église présente mais que la fraction de la lune figurait l’absence dans l’Église d’une solennité qu’il voulait désormais voir célébrer par ses fidèles sur la terre. Sa volonté, en effet, était d’augmentation la foi qui devait s’affaiblir à la fin du siècle.

Elle fut étendue en 1264 au monde entier par Jacques de Troyes, ancien archidiacre de Campine au sein de la Principauté de Liège, devenu pape (1261-1264) sous le nom d’Urbain IV. Un des éléments déclencheurs est le célèbre miracle eucharistique de Bolsena où une hostie s’est transformée en chair ensanglantée, voyez ci-dessous. Saint Thomas d’Aquin accompagnait le pape et c’est là qu’il a composé son célèbre Tantum Ergo. En 1317, Jean XXII rend la Fête-Dieu encore plus solennelle en l’inscrivant dans le droit général de l’Église et en encourageant les processions du Saint-Sacrement.

Quelle est la date de cette fête ?

La date de la Fête-Dieu est, dans l’Église universelle, le jeudi après l’octave de la Pentecôte, c’est-à-dire le jeudi suivant la fête de la Trinité. Mais en Belgique, vu que le jeudi n’est plus un jour férié, la Fête-Dieu est solennisée le dimanche qui suit.

Le pape Ubain IV a choisi un jeudi pour placer cette fête en lien avec le jeudi Saint, jour où Jésus institua la manière dont il allait être continuellement présent, non pas uniquement en esprit, mais également corporellement à toute l’Église. Ce lien entre les deux fêtes nous rappelle que l’adoration n’est pas une dévotion personnelle, mais qu’elle a une dimension éminemment communautaire.

Une fête universelle ?

La Fête-Dieu, aussi appelée « Corpus Christi », est un jour férié dans de nombreux pays, comme dans huit länders allemands, Autriche, Brésil, Pérou, Pologne, Portugal, etc. Elle donne lieu à de grandes célébrations, processions et fêtes populaires, comme à Rome en présence du pape.